Procès-bâillon de Valérie Murat : faites un don pour qu’elle puisse faire appel de son jugement !


Procès-bâillon de Valérie Murat : faites un don pour qu’elle puisse faire appel de son jugement !

Article
Accueil Benoît Biteau
 
| France | Divers | Divers  Vu 16777 fois
Article N°25774

Procès-bâillon de Valérie Murat : faites un don pour qu’elle puisse faire appel de son jugement !

Crédit photo : Maison des lanceurs d'alerte
Valérie Murat est une lanceuse d’alerte. Fille d’un vigneron décédé en 2012 d’un cancer lié aux pesticides et porte-parole de l’association « Alerte aux toxiques », elle a été condamnée en première instance pour avoir publié les résultats des analyses qu’elle a réalisées et qui montraient la présence de 28 substances actives de pesticides cancérogènes, mutagènes, reprotoxiques (CMR) et/ou perturbateurs endocriniens, dans 22 vins de Bordeaux pourtant labélisés « Haute Valeur Environnementale » (HVE).

Cette diffusion en toute transparence de ses analyses a été considérée par le tribunal comme du « dénigrement ». Valérie Murat souhaite faire appel de ce jugement. Mais pour faire appel, elle doit d’abord régler la somme de 125003 euros dans un délais de 2 ans au conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux (CIVB) et 25 autres plaignants (domaines, fédérations, intermédiaires et syndicats viticoles).

Valérie verse déjà 800 euros par mois depuis le jugement pour commencer à rembourser. Même si elle versait l’intégralité de son salaire pour payer ces frais, elle en aurait pour près de 10 ans ! Cette peine est à mon sens disproportionnée compte tenu de ses ressources. Mais lors de l’audience d’Octobre à laquelle j’ai assisté, les avocat∙e∙s du CIVB ont construit un argumentaire suggérant qu’elle puisse vendre la maison dans laquelle habite sa mère (qui en a l’usufruit), pour régler ses frais. Va-t-on réellement pousser une retraitée à la porte de chez elle, veuve en raison d’une intoxication aux pesticides, pour payer des indemnités aux viticulteurs qui épandent des pesticides ?  Comment la justice n’a-t-elle pas pu prendre ces éléments en compte ?

Afin de l’aider, et afin d’encourager toutes celles et tous ceux qui donnent de leur temps, de leur énergie, de leur réputation, de leur sécurité et de leur argent pour alerter la société, je vous invite à être solidaire avec Valérie Murat et de participer à la cagnotte qu’elle a mis en place pour l’aider à régler ces frais de dédommagement pour pouvoir faire appel.

Nous ne pouvons pas nous résoudre à ce jugement. Nous ne pouvons pas laisser Valérie seule dans cette bataille judiciaire !

Pour faire un don, rendez-vous sur : https://www.gofundme.com/f/soutien-aat-sa-porteparole-valrie-murat?utm_campaign=p_lico+share-sheet&utm_medium=copy_link&utm_source=customer


 

Benoît BITEAU

Lien :https://www.gofundme.com/f/soutien-aat-sa-porteparole-valrie-murat?utm_campaign=p_lico+share-sheet&utm_medium=copy_link&utm_source=customer

  • 1
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...